Éthique

coaching yoga à distanceLa formation de yoga que j’ai suivie met en avant la nécessité du travail sur soi. Ce travail est encore plus nécessaire dans l’accompagnement individuel.
Aussi, je ne cesse d’approfondir les connaissances que requiert mon cadre d’exercice, en continuant à suivre des cours et des formations de perfectionnement qui alimentent une dynamique d’auto-critique constructive et m’assurent les échanges avec mes pairs.

Je me pose en partenaire attentif des personnes qui décident de m’accorder leur confiance, conservant l’esprit ouvert et positif, dans une posture valorisant leur singularité et écartant tout jugement.

Nous prendrons toujours le temps de nous mettre d’accord sur les objectifs à atteindre. Une écoute sincère, attentive et détachée de la personne accompagnée (de ses désirs, de ses expériences, de ses capacités) permet d’adapter le cheminement, les outils et le rythme de progression.

Respect légal

Je suis bien sûr tenue au secret professionnel, règle fondamentale pour établir la relation de confiance nécessaire à l’accompagnement humain. Toute personne recourant à mon intervention est toutefois informée que, dans les conditions graves où elle représenterait pour elle-même ou les autres un danger, je peux passer outre cette règle afin d’agir comme la situation l’impose.

Je me conforme à la loi française qui veut que seul un médecin peut réaliser des actes thérapeutiques. Le traitement des maladies, par quelque procédé que ce soit, est du seul pouvoir de personnes titulaires du diplôme d’État de Docteur en médecine ou équivalent selon le Code de la Santé Publique (art. L. 4131-1 et s., L. 4161-1 et R. 4131-1 et s).

Mes interventions ne constituent donc pas une « thérapie » au sens légal du terme, mais elles sont des solutions d’accompagnement favorisant le bon déroulement d’un traitement médical.