Équilibrer l’énergie vitale

Le yoga équilibre les énergiesLe yoga appréhende l’énergie d’une façon plurielle pour déployer une approche énergétique fine et précise. Nous en dessinons ici les grandes lignes.

Les kosha

Ce terme désigne une vision enrichie de l’être humain car composé de 5 couches superposée comme dans un oignon.

  • annamayakosha est la plus extérieure : c’est notre corps visible
  • pranamayakosha contient les souffles énumérés ci-dessous
  • manomayakosha correspond aux organes de perception et de pensée
  • vijnanamayakosha contient notre capacité à analyser les perceptions et les pensée
  • anandamayakosha est notre notre nature universelle

Les 5 souffles

5 souffles différents circulent dans l’organisme avec, chacun, un rôle différent :

  • prana correspond au mouvements d’inspiration et d’absorption de l’énergie
  • apana correspond au mouvements d’expiration et d’élimination des déchets de l’organisme
  • samana assure l’équilibre entre les deux précédents souffles, ainsi que du feu intérieur
  • udana agit sur les vibrations et favorise la montée de l’énergie
  • vyana diffuse et distribue l’énergie dans l’ensemble du corps et permet le mouvement

Les nadi

L'énergie vitale, source de mouvement

Les nadi correspondent aux canaux de circulation des énergies sous toutes leurs formes : souffles, sang, nerfs…
Leur nombre varie selon les auteurs entre 72 000 et 350 000 mais il y en a 3 principaux :

  • ida qui s’étend de la base de la colonne vertébrale à la narine gauche
  • pingala qui s’étend de la base de la colonne vertébrale à la narine droite
  • sushumna qui s’enroule le long de la colonne

Les chakra

Ils correspondent à des points de rassemblement de l’énergie et sont commandés par sushumna.
Ils sont en correspondance avec les 5 souffles. Il en existe 7 principaux :

  • muladhara au niveau du plancher pelvien
  • svadisthana entre les organes génitaux et le nombril
  • manipura à la hauteur du nombril
  • anahata au niveau du coeur
  • vishuddhi, au creux de la gorge, vers la glande thyroïde
  • Le yoga équilibre l'énergie vitaleajna sur la ligne des sourcils au milieu du front
  • sahasrara au sommet du crâne

Le travail postural selon le yoga traditionnel stimule la circulation des énergies dans le corps. Voilà pourquoi le temps de relaxation est nécessaire en fin de séance, pour que la circulation devienne équilibre. La pratique posturale agit d’avantage en mode préventif. Lorsque les déséquilibres sont trop importants, l’approche des marma devient nécessaire.

Les marma

Moins connus que les points d’acupuncture chinois, les marma sont des points d’acupression. La compréhension des marma peut rendre une pratique de yoga plus efficace car ils sont reliés aux chakra et aux nadi. Importants centres d’énergie vitale, ils retiennent les énergies négatives et la tension nerveuse. Leur stimulation libère de ces accumulations.