Massage ayurvédique et sportifs

Courir c’est bien, mais…

La course à pied – le running – ça détend, ça évacue le stress, ça vide la tête et au bout d’un certain temps de course, ça libère endorphines et adrénaline qui apportent une sensation de bien-être général.
Tout cela est très positif, mais pour que ça le soit pleinement, il faut rester attentif à soi, à ses sensations (on considère à tort que notre corps est corvéable à merci) et apporter des compléments d’une façon ou d’une autre.

Massage ayurvédique et sportifs

Rappelons que la sécrétion des hormones évoquées plus haut peut créer une dépendance au point que finalement le sportif finisse littéralement par « courir après le bonheur » !
Les risques de traumatismes pour les articulations et les tendons sont d’autant plus importants que les chaussures ne sont pas adaptées au sol sur lequel vous courez.
Par ailleurs, les médecins attirent l’attention sur les risques d’ostéoporose et d’aménorrhée pour les femmes en cas de course à pied de haut niveau.

Une respiration quantitative mais pas qualitative

L’organe de respiration est le nez : il filtre l’air inspiré grâce au poils nasaux et le trajet de l’air est optimum pour arriver à la température proche de celle du corps et ainsi limiter les contrastes thermiques au niveau des poumons. Mais le nez n’apporte pas la quantité d’air nécessaire à un effort intense.
La grande majorité des coureurs à pied respirent donc par la bouche jusqu’à parfois prendre de mauvaises habitudes au quotidien et à installer une respiration haute et par la bouche dans la vie de tous les jours. La circulation énergétique s’en trouve déréglée.

Des étirements appropriés difficiles à réaliser

S'étirer ou pas après le sport ?Les étirements sont souvent réalisés de façon inutile ou inappropriée par le sportif amateur.
Le corps n’est pas correctement placé et l’allongement des muscles ne se fait pas. Pire qu’inutile, un étirement inapproprié peut accentuer les microfissures provoquées au niveau des tissus musculaires par l’effort. Il est généralement conseillé de réaliser les exercices d’étirement appropriés une à deux heures après l’effort… (en complément, lisez cet article).

Rééquilibrage par le massage ayurvédique

Au lendemain ou à quelques jours d’un trail, par exemple, confier ses membres endoloris par l’effort à un masseur ayurvédique apporte une action réparatrice et réconfortante.

Pour avoir un aperçu global du massage ayurvédique, lire ici.

Le massage s’adapte aux besoins du sportif. La détente des muscles douloureux s’obtiendra efficacement par un massage utilisant une combinaison d’huile de moutarde, d’amande, de coco additionnée de quelques gouttes d’huile essentielle de camphre. L’huile de moutarde sera remplacée par de l’huile de sésame pour les personnes ayant une peau sensible.

Ce massage dépasse l’image de « massage bien-être du monde » pour accélérer la récupération, diminuer voire supprimer les douleurs liées à l’effort.
Les frictions qu’inclue ce massage augmentent la température de la peau, ce qui contribue à fluidifier la circulation sanguine. de plus, en libérant les tensions, la respiration est stimulée.
Le massage ayurvédique, par sa mobilisation de l’énergie vitale, agit également sur le mental en apportant confiance en soi et persévérance.

Le massage ayurvédique pour prendre soin de soi

Lutteurs indiens en 1870Les lutteurs ont un programme d’entraînement et de mise en condition physique qui travaille l’énergie vitale et la respiration (d’une manière différente du yoga), qui développe la force, la vigueur et l’endurance. Ce programme intègre le massage ayurvédique. En effet, sa combinaison de pétrissages et d’effleurages le rend très efficace pour régénérer le corps, effacer les tensions musculaires, accélérer la récupération.

Il n’est pas nécessaire d’attendre que votre corps s’épuise ou s’abîme pour recourir au massage ayurvédique. Le massage ayurvédique est une pratique à adopter régulièrement pour conserver la forme et l’efficacité de son corps et de son esprit sur la durée.

N’hésitez plus et prenez rendez-vous !