À partir de septembre 2019, je propose des séances collectives en petits groupes pour apprendre à intégrer la méditation et les principes associés dans le quotidien et comprendre quels sont les leviers sur lesquels vous pouvez jouer pour alléger vos tourments, pour développer les compétences psychiques qui allègent le quotidien des personnes qui se sentent en difficulté.

Programme prévisionnel fin 2019

Ces séances s’adressent à tous. Les méditations peuvent se faire sur chaise pour celles et ceux qui auraient des difficultés pour rester en assise au sol.
Ils ne constituent toutefois pas des temps thérapeutiques à proprement parler. Ils ne sauraient se substituer au suivi par un professionnel pour les personnes en détresse ou en grande difficulté.

Les séances durent 1h30, de 10h à 11h30.
Elles commencent par une méditation guidée sur la respiration, suivi d’une réflexion sur la thématique et d’une méditation guidée sur la thématique.
La participation se fait sur inscription préalable à l’adresse contact@yogalame.fr ou à partir de la page contact
Le montant de la participation est de 9 euros par séance.

(Évolutions de calendrier possibles)

  • 21 septembre 2019 : méditer, pourquoi et comment ?
  • 12 octobre 2019 : se mettre à distance de ses problèmes
  • 23 novembre 2019 : vers le silence intérieur

Le bruit du monde

Méditation pleine conscience au quotidien à AngersLa vie contemporaine est, pour un grand nombre de personnes, trépidante.
Selon la personnalité, le contexte de la vie, l’âge que l’on a, cette agitation est vécue plus ou moins positivement.
Souvent, il y a l’envie de faire une parenthèse dans la pression ressentie, de prendre de la distance, du recul, de s’alléger le corps, le cœur, le mental, ne serait-ce que quelques instants, de se mettre entre parenthèse, pour souffler, pour respirer, vraiment…
Mais trouver la porte d’entrée intérieure qui permettra tout cela n’est pas toujours aisé.
Cela est pourtant possible pour chacun d’entre nous.
Cela peut commencer simplement par s’autoriser à prendre du temps réellement pour soi. Mais ce temps n’est pas toujours ressourçant s’il est lui-même agitation.

C’est pourquoi je vous propose des temps conviviaux où vous pourrez trouver du calme et les moyens de suspendre le bruit du monde extérieur pour commencer à entendre votre bruit intérieur et peut-être progressivement à parvenir à une forme de silence intérieur (cette notion est un sujet en soi sur laquelle nous reviendrons 🙂 ).

Une vie à vivre pleinement

La souffrance est au cœur de l’enseignement du Bouddha. Toutefois, il est important de prendre conscience que le terreau culturel sur lequel repose cet enseignement est celui du cycle des réincarnations. Si certaines personnes occidentales peuvent adhérer à cette vision, si d’autres se disent que l’idée est intéressante, la culture occidentale reste une culture au temps linéaire où il n’y a qu’une vie à vivre. Les enseignements millénaires du Bouddha se déclinent donc. Cela n’enlève rien à leur efficacité : au contraire, en cadrant mieux notre propre contexte culturel, l’articulation des enseignements du Bouddha est plus riche pour nous.

La méditation pour vivre plus pleinement à AngersIl est essentiel de comprendre que la souffrance n’est pas signe de pathologie, mais une expérience normale de l’être humain parce que nous sommes sensibles et conscients.
Les émotions négatives, aussi désagréables à vivre soient-elles, ont toujours eu leur rôle à jouer dans le quotidien de l’être humain depuis la Préhistoire. Peur, colère tristesse sont à considérer comme des signaux d’alerte sur ce qui ne va pas dans notre environnement. Ne pas les prendre en compte ne peut faire qu’empirer une situation problématique.
Par ailleurs, la vie nous confronte à des situations sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle et nous confrontant parfois à des problèmes sans solution comme, par exemple, la mort et le deuil.

Notre société contemporaine exerce une pression souvent durement ressentie sur les individus qui la composent, en considérant que l’hygiène mentale serait liée au bonheur, le malheur se présentant alors comme un symptôme d’inadaptation à cette société. Cette valorisation excessive accroît le fardeau d’un malheur par le malheur de ne pas être heureux. (paraphrase de Viktor Frankl Découvrir un sens à sa vie, traduit en français en 2006).

La méditation est une pratique à laquelle s’intéressent les psychothérapies dites de 3e génération. La thérapie dite « d’acceptation et d’engagement » (abrégée en ACT pour Acceptance and Commitment Therapy) est une approche développée par Steven Hayes, qui prend sa source dans les techniques de pleine conscience d’origine bouddhiste. Le principe est de proposer des exercices guidés pour amener les personnes à nourrir la souplesse psychologique qui permet de se rassembler, de canaliser ses énergies. Nous nous inspirons de ce principe.