Ganesh, une divinité très populaire

Ganesh est une divinité hindoue très vénérée, tant en Inde que dans d’autres pays d’Asie du Sud-Est. Il est considéré comme le dieu de la sagesse, de l’intelligence, de l’éducation et du dépassement des obstacles. Il est également connu sous le nom de Ganapati, Vinayaka ou Vighnaharta. Il n’est pas nécessaire d’adhérer à la religion hindoue pour trouver chez cette divinité matière pour enrichir sa vie et lui donner du sens. Je vous le présente ici en détails.


À quoi ressemble Ganesh ?

Ganesh est facilement reconnaissable : il a le corps d’un être humain et une tête d’éléphant. Il a toutefois quatre bras (ou plus encore) et non deux, et il tient un certain nombre d’accessoires symboliques. Il est généralement assis sur un trône ou une fleur de lotus qui est associé à la pureté et la spiritualité.


Sa tête d’éléphant fait référence à des qualités associées à l’animal réel : sagesse, force et prudence. Elle représente également sa capacité à résoudre les problèmes et à surmonter les obstacles. Les défenses d’éléphant évoquent la puissance et l’énergie. Elles symbolisent également la capacité de Ganesh à détruire les obstacles sur le chemin de ses fidèles.


Un serpent entoure sa taille. Il peut être interprété de deux manières : soit comme symbole de l’énergie vitale, la Kundalini, présente en chacun de nous, soit comme symbole de sagesse et de connaissance.


Dans l’une de ses mains, Ganesh tient un modaka, une boule de riz sucré. Elle représente la récompense pour le travail acharné et la persévérance mais aussi la générosité et l’abondance de la vie.


La hache tenue dans une autre main symbolise la capacité à couper les liens avec le monde matériel et les attachements terrestres.


Évidemment, l’interprétation de ces symboles peut varier, selon les régions et les communautés.


Quel est le véhicule de Ganesh ?

Dans la tradition hindoue, les divinités sont associées à un véhicule (vahana). En ce qui concerne Ganesh, il s’agit d’un rat ou d’une souris. Son nom est Mushika. Ces rongeurs sont considérés comme intelligents et rapides, capables de se faufiler à travers de petits espaces et de trouver des solutions créatives aux problèmes. La présence d’un tel rongeur aux côtés de Ganesh appuie donc bien des aspects symboliques déjà évoqués.


Dans certaines représentations de Ganesh, le rat est assis à côté de lui, tandis que dans d’autres, Ganesh est assis sur le dos du rat. Dans les deux cas, la présence du rat souligne l’importance de la ruse et de l’agilité pour surmonter les obstacles dans la vie.


Le ventre de Ganesh

Dans la représentation de Ganesh, ce qui importe le plus est un détail qui peut échapper à bien des Occidentaux : c’est son gros ventre.


Le ventre proéminent de cette divinité représente d’abord sa capacité à absorber et à assimiler toutes les expériences et connaissances de la vie. Cela signifie qu’il est capable de digérer tous les aspects de la vie, y compris les expériences difficiles et les épreuves, pour en tirer des enseignements et de la sagesse. Le gros ventre de Ganesh est aussi un symbole d’abondance et de prospérité.


Ce qui peut étonner un Occidental non initié à symbolique des pays asiatiques, c’est que le ventre de Ganesh est également associé à la notion de détachement. En effet, le fait de pouvoir absorber tout ce qui se trouve sur son chemin, y compris les émotions négatives et les obstacles, signifie qu’il est capable de rester détaché et de garder une attitude équilibrée et positive face à tout ce qui se passe dans la vie.


Pour de nombreux croyants hindous, le ventre proéminent de Ganesh est aussi un symbole de chance et de prospérité. C’est pour cette raison que les fidèles sont enclins à le lui toucher ou le caresser.


Les oreilles de Ganesh

Les grandes oreilles de Ganesh sont également des éléments importants. Elles symbolisent sa capacité à écouter et à entendre les prières et les besoins de ses fidèles. Elles représentent aussi sa capacité à être attentif aux détails et à percevoir les choses qui ne sont pas évidentes à première vue.


Les grandes oreilles de Ganesh sont une autre référence à la sagesse. La divinité est identifiée comme étant capable d’écouter et d’apprendre des autres, de recevoir des conseils et des enseignements de personnes plus expérimentées ou plus sages que lui. Enfin, dans certaines traditions, les grandes oreilles de Ganesh sont associées à la maîtrise de soi et à la capacité à écouter les voix intérieures. Les croyants hindous estiment que la méditation et la prière peuvent aider à développer cette capacité d’écoute intérieure et à cultiver la sagesse et la compréhension du monde.


Les mains de Ganesh

La posture des mains s’appelle mudra. Celle-ci a également un contenu symbolique. Ganesh est souvent représenté avec des mudra particulières.


La mudra la plus courante associée à Ganesh est abhaya mudra, également connue sous le nom de mudra de la protection ou de la bénédiction. Cette mudra est réalisée en présentant la paume de la main avec les doigts légèrement écartés.


Une autre mudra courante associée à Ganesh est jnana mudra, également appelée mudra la connaissance. Cette mudra est réalisée en pliant l’index de la main droite et en posant le bout sur la pulpe du pouce, tandis que les autres doigts restent tendus. Cette mudra représente la puissance et la capacité à convaincre les autres par la parole.


L'importance de Ganesh

Vous l’aurez compris, Ganesh est un dieu bienveillant et protecteur. Compte tenu de sa capacité à lever les obstacles, il est souvent invoqué lors du lancement d’un nouveau projet.

Pour cela, on organisera une cérémonie pour s’assurer de son soutien et de sa protection.


En tant que divinité associée à la connaissance et à l’éducation, les étudiants hindous l’invoquent souvent pour obtenir de l’aide dans leurs études, développer leur compréhension des matières suivies ou encore réussir un examen.


Ganesh est également une divinité vénérée par les commerçants et les hommes d’affaires en Inde puisqu’il favorise réussite, abondance et prospérité.


La popularité de Ganesh en Inde dépasse la seule sphère religieuse. Sa représentation est fréquente dans l’art, la musique et la littérature de la région. Le festival de Ganesh Chaturthi se déroule chaque année au mois d’août ou de septembre. Il est célébré avec une grande ferveur dans de nombreuses régions du pays.


Quels rituels sont-ils associés à Ganesh ?

Il est très courant pour les Indiens de vénérer Ganesh dans leurs maisons. Ils lui créent un autel dédié, simple ou élaboré en fonction des moyens et des préférences de chaque individu. Il peut être situé dans une pièce spéciale ou dans un coin réservé à la prière et à la méditation.


Cet autel est généralement orné d’une statue ou d’une image de Ganesh, de fleurs, de bougies et d’offrandes. Les fidèles récitent des prières et des mantras et chantent aussi pour invoquer sa bénédiction et sa protection.


Un des mantras les plus populaires associés à Ganesh est le mantra « Om Gam Ganapataye Namaha ». En sanskrit, « Om » est considéré comme un son sacré qui représente l’univers, « Gam » est le bija mantra ou la graine sonore associée à Ganesh, « Ganapataye » signifie « à Ganesh » et « Namaha » signifie « je m’incline devant toi » ou « je te salue ». Donc, « Om Gam Ganapataye Namaha » se traduit approximativement par « Je m’incline devant Ganesh, le seigneur des débuts, le destructeur des obstacles et le fournisseur de prospérité. »


Un autre mantra populaire associé à Ganesh est le mantra « Vakratunda Mahakaya ». En sanskrit, « Vakratunda » signifie « la trompe recourbée » et « Mahakaya » signifie « le grand corps ». Le mantra se traduit donc approximativement par « Salutations au Seigneur Ganesh, qui a une apparence imposante avec une trompe recourbée. »


Les offrandes, signes de dévotion et de respect envers la divinité, peuvent varier en fonction de la région et des traditions. Elles peuvent consister en fleurs, fruits, lait, ghee (beurre clarifié), miel, noix de coco, modaka et autres sucreries. Les éléphants, considérés comme animaux sacrés en Inde, peuvent aussi être offerts à Ganesh, sous forme de statues, de dessins ou de bijoux.


Il est important de rappeler que les offrandes ne sont pas destinées à être échangées contre les faveurs de la divinité, mais plutôt à être offertes avec un cœur pur et une intention sincère de se connecter à Ganesh et de recevoir sa bénédiction et sa guidance spirituelle.


Je suis Laetitia, prof de yoga & coach ennéagramme. Jour après jour, je développe une pratique qui nourrit le lien corps-esprit.

Téléchargez gratuitement mon ebook sur

les 9 clés pour maîtriser votre souffle et retrouver la vitalité.

Votre adresse email ne sera jamais partagée !

Tous droits réservés - Yogalâme 2014-2024