Le yoga tantrique : démystification d’une pratique.

Le yoga, dans ses multiples formes, est une pratique ancienne qui a évolué au fil des siècles. Parmi ces formes, le yoga tantrique, ou « tantra yoga », est souvent mal compris, principalement à cause de mythes entourant la sexualité. Ainsi, il convient de démystifier le yoga tantrique et d’explorer ses véritables origines, ses principes et sa relation avec la sexualité.


Le corps dans le contexte traditionnel.

Historiquement, l’attitude indienne envers le corps a oscillé entre deux visions : d’une part, le corps est vu comme imparfait, source de souffrance et d’impureté qui doit être contrôlé et transcendé ; d’autre part, il est perçu comme une représentation du divin, ayant des correspondances profondes avec l’univers, et peut donc être utilisé comme un outil pour atteindre la libération spirituelle.


La vision positive du corps, où il est lié au divin et au cosmique, est profondément enracinée dans les anciennes traditions védiques. Les textes védiques tels que l’Atharvaveda célèbrent le corps humain comme une demeure divine. Les Upaniṣad et d’autres écrits anciens renforcent cette vision, établissant des liens entre la physiologie humaine et la cosmologie.


Cependant, une vision plus négative du corps a également existé, principalement propagée par le bouddhisme et le jinisme, où le corps est considéré comme une source de souffrance et d’attachement au monde matériel. Cette perspective est également présente dans l’hindouisme, en particulier à travers le système des castes, où le corps est souvent associé à des notions d’impureté.


Dans le monde hindou traditionnel, le corps, et ce qu’on en fait, est le reflet de rituels et de conceptions cosmiques. Il est perçu comme une partie d’un ensemble plus vaste qui lui donne du sens, et cet ensemble est lui-même interprété à travers l’expérience du corps. Le monde n’est pas vu comme dénué de magie ou de signification ; il est structuré, avec des places définies pour les humains et les dieux, et est empli de forces surnaturelles. Cette structure du monde est aussi observée dans la structure corporelle de l’homme.


Shiva lingam (Karnataka)


Les principes du yoga tantrique.

Le tantra est une tradition ésotérique qui remonte à des milliers d’années. Il se trouve dans de nombreuses cultures, de l’Inde au Tibet. Selon André Padoux, le tantra est « un ensemble de textes, de doctrines, de rituels et de pratiques, d’origines diverses » que l’on a voulu résumer par le terme inventé en Occident « tantrisme ».


Le yoga tantrique se caractérise par son accent sur les correspondances entre le microcosme (le corps humain) et le macrocosme (l’univers). Dans cette tradition, le corps du pratiquant (yogin) est vu comme étant divinisé, lui permettant de transcender sa nature mortelle pour atteindre une libération puissante même en étant vivant, appelée « jīvanmukti ».


Le yoga tantrique, à la différence de certaines autres approches spirituelles, n’est pas centré sur le strict respect d’une doctrine ou d’un ensemble de règles établies. À la place, il met l’accent sur l’expérience personnelle, directe et vivante du divin. Le tantra prône l’idée que chaque individu peut accéder directement à la vérité divine. Cette approche n’élimine pas le rôle des enseignants ou des textes, mais elle soutient que la véritable réalisation ne vient que de l’expérience directe.


Le divin n’est pas perçu comme étant éloigné ou séparé de la vie quotidienne. Tout, depuis les activités quotidiennes jusqu’aux interactions humaines, peut être vu comme une manifestation du divin. Le tantra enseigne que tout peut être sanctifié, transformant le quotidien en une forme de prière ou de méditation.


Le tantra reconnaît l’existence d’énergies subtiles présentes dans l’univers et en chaque individu. L’une des principales énergies que le tantra explore est la « kundalini », souvent décrite comme une énergie serpentée dormante à la base de la colonne vertébrale. Le yoga tantrique utilise des techniques pour éveiller et canaliser cette énergie, facilitant une expérience directe du divin.


Là où certaines traditions spirituelles cherchent à transcender le monde physique, le tantra embrasse à la fois le spirituel et le matériel. Il reconnaît que la dualité (comme celle du masculin et du féminin, du bien et du mal) peut être intégrée pour parvenir à une expérience unifiée du divin.


Le yoga tantrique et la sexualité.

Là où de nombreuses confusions surgissent est la liaison perçue entre le yoga tantrique et la sexualité. Si certaines pratiques tantriques peuvent intégrer des éléments sexuels, ce n’est qu’une petite partie d’un vaste corpus. Il est crucial de comprendre que le tantra, dans son essence, est une voie spirituelle. Miranda Shaw, dans son livre « Passionate Enlightenment », explique que certaines pratiques tantriques peuvent intégrer la sexualité comme un moyen d’exprimer et d’expérimenter l’énergie divine.


Le tantra voit la sexualité comme un moyen de transcender le soi. L’acte sexuel tantrique n’est pas entrepris à la légère. Il est précédé de préparations, et l’approche, respectueuse, dévouée et sacrée, est ritualisée. L’intention est essentielle : l’acte est réalisé non pour le plaisir éphémère, mais pour la croissance spirituelle et l’élévation de la conscience. L’une des dualités les plus fondamentales est celle du masculin et du féminin. Dans l’acte sexuel tantrique, ces dualités sont fusionnées, symbolisant l’union cosmique de Shiva (principe masculin, représentant la conscience pure) et Shakti (principe féminin, représentant l’énergie créatrice). Cette fusion est censée refléter l’harmonie et l’unité de l’univers.


La sexualité est donc une voie vers l’expansion de la conscience. Par l’acte sexuel, le praticien cherche à se connecter à l’énergie cosmique et à ressentir une union avec tout ce qui existe. C’est une expérience d’extase qui va bien au-delà du plaisir physique, où l’individu peut ressentir une dissolution des frontières du moi et une fusion avec l’infini.

La sexualité n’est qu’un aspect d’un ensemble bien plus vaste de doctrines et de méthodes visant à transformer la conscience, à canaliser les énergies intérieures et à réaliser l’union avec le divin.


Le yoga tantrique comme réponse aux attentes contemporaines.

Les ateliers tantriques proposés aujourd’hui sont en réalité des temps pour libérer la parole autour de la sexualité, dans des contextes où ce sujet peut encore être tabou.


Menés par des praticiens qualifiés et bien intentionnés, ce genre d’ateliers peuvent offrir un espace sécurisé où les participants peuvent explorer et exprimer leurs sentiments, leurs peurs et leurs désirs en matière de sexualité. Ils peuvent inculquer aux participants des pratiques respectueuses. De nombreux ateliers mettent l’accent sur l’importance de la communication avec son partenaire, soulignant que le consentement et la compréhension sont cruciaux pour une expérience sexuelle épanouissante. Les participants peuvent y trouver un espace pour discuter les tabous et les croyances limitantes sur la sexualité, facilitant une discussion ouverte. Enfin, en étant invités à parler, en étant entendus et en se sentant soutenus, ce type d’ateliers peut avoir des vertus thérapeutique, aidant à guérir de traumas ou d’expériences sexuelles négatives passées.


Malheureusement, tous les ateliers ne sont pas égaux et il est important de faire preuve de discernement et d’être prudent dans le choix des ateliers.


Traditionnellement, le yoga tantrique est une pratique riche, complexe et profondément spirituelle. L’associer uniquement à la sexualité est profondément réducteur et en dit davantage sur l’Occident que sur la pratique spirituelle d’origine.


Zoom sur Shiva Linga Mudra.

L’illustration principale de cet article est une mudra. La mudra est un geste symbolique qui illustre l’équivalence corps humain – univers, liée à la conviction qu’une partie peut influencer l’ensemble. Bien plus que de simples postures manuelles, les mudras sont considérées comme des clés ouvrant les portes de l’énergie et de la conscience, chaque mudra possédant sa propre signification et ses propres bienfaits.


L’illustration choisie se nomme Shiva Linga Mudra. La main gauche est placée sous la droite. La main gauche représente la Shakti, symbolisant le terreau fertile de la vie, tandis que la main droite, avec le pouce levé, incarne Shiva, l’étincelle du feu divin qui anime tous les êtres.


Elle est associée au dieu Shiva, réputé pour apporter bonheur et chasser tristesse et ténèbres. En l’adoptant, on recherche d’abord la paix intérieure et l’élimination des émotions négatives. Elle est également reconnue pour booster l’énergie vitale, renforçant ainsi l’élément feu dans l’organisme. Elle est donc utile en cas de rhume, de sinusite, d’infection pulmonaire ou d’autres troubles touchant les voies respiratoires comme l’asthme. Elle est aussi conseillée à ceux qui cherchent à perdre du poids. En purifiant le corps des énergies négatives, on se sent physiquement et mentalement plus léger. Son action stimule le métabolisme et améliore la digestion, aidant à brûler les graisses excédentaires.


« Défaire » : un concept ancré dans la philosophie du yoga.

En yoga, la perfection n'existe pas.

La philosophie du yoga nous enseigne l’importance de l’observation et de la conscience, de la connexion au souffle et à l’essence même de notre être. « Défaire » en yoga, c’est aller à l’encontre de notre tendance à forcer ou à chercher la perfection dans les postures. C’est prendre le temps de se désidentifier de nos actions et de nos résultats pour trouver un espace de conscience pure où la transformation peut se produire. C’est une autre façon de dire qu’on va lâcher notre ego qui est tout de même utile pour assurer notre survie dans ce monde, mais qui arrive parfois à nous emmener bien loin du meilleur de nous.



Références :


1. André Padoux, Comprendre le tantrisme (Espaces Libres – Spiritualités Vivantes).

2. Georg Feuerstein, The Encyclopedia of Yoga and Tantra.

3. Miranda Shaw, L’éveil passionnément. Les femmes dans le bouddhisme tantrique.

Je suis Laetitia, prof de yoga & coach ennéagramme. Jour après jour, je développe une pratique qui nourrit le lien corps-esprit.

Téléchargez gratuitement mon ebook sur

les 9 clés pour maîtriser votre souffle et retrouver la vitalité.

Votre adresse email ne sera jamais partagée !

Tous droits réservés - Yogalâme 2014-2024